Questions/réponses

Que soigne la Naturopathie ?

La naturopathie enseigne que l'homme est responsable de ses états organiques. La maladie est une échéance et non « un accident ». On peut donc l'éviter. Les maladies sont des formes générales ou locales de l'auto-défense organique. Le naturopathe ne soigne pas ; il aide, développe la force vitale, et c'est « l'être » lui-même qui se guérit, s'il est malade.
Le Praticien de Santé Vitaliste n'est ni médecin, ni guérisseur, mais avant tout, un Professeur de Santé ou Hygiéniste.

Que faire quand la maladie est installée ?

Si le voyant rouge de votre véhicule s'allume, vous n'allez pas simplement enlever l'ampoule. Vous recherchez la cause (manque d'huile, d'eau...), y remédiez et le voyant s'éteint sans avoir à y toucher. Pour la maladie, il en est de même. Nos symptômes représentent « une surchauffe de notre corps » et nous indiquent le dépassement de certaines limites dans notre comportement quotidien.

A qui s'adresse la Naturopathie ?

  • A ceux qui veulent devenir des professionnels sérieux, des « éducateurs », des « Praticiens de Santé, »
  • Aux praticiens de santé spécialisés, qui veulent élargir le champ de leurs applications,
  • Aux médecins, spécialistes et infirmières - à ceux qui ont la vocation d'aider les autres,
  • Aux personnes qui souhaitent élargir leurs connaissances personnelles,
  • Aux malades qui veulent comprendre et revenir sur le chemin de la santé,
  • A toute personne qui veut donner un sens à sa vie.

Les diplômes ?

A l'heure actuelle, la Naturopathie n'est pas reconnue en France. Les certificats ou diplômes délivrés prennent une valeur différente suivant l'école suivie (de plus en plus d'écoles prétendent offrir l'enseignement de la Naturopathie, cependant peu d'entre elles retransmette le véritable enseignement (d'une part, par la limitation des techniques enseignées & non coordonnées et d'autre part, une tendance de plus en plus accrue à la « Naturothérapie »).

Quelle est la différence entre Naturopathie et Naturothéraphie ?

Les Naturothérapeutes font de la physiothérapie. Les remèdes chimiques sont remplacés par des remèdes naturels, et c'est mieux, cela représente un progrès. Mais il y a mieux à faire ! Le public ne doit pas être trompé.

Mode d'exercice ?

L'Hygiéniste Naturopathe ou le Praticien de Santé Vitaliste, après avoir suivi un enseignement sérieux et complet, peut choisir d'exercer en créant sa propre structure :

  • Cabinet de consultation,
  • Institut,
  • Centre de remise en forme,
  • Magasin biologique...
  • Ou en devenant salarié : magasin ou coopérative biologique, centre de balnéothérapie, etc...

Qui est Naturopathe ?

Toute personne désireuse de servir ses idéaux de santé naturelle et de perfectionnement humain. On peut concevoir non seulement le « naturopathe médecin » ou mieux le « naturopathe hygiéniste », mais encore l'exercice de la naturopathie par l'agriculteur, l'instituteur, l'architecte, l'ingénieur, etc... Peu importe la profession, pourvu que l'on considère toujours « l'humain en fonction du naturel, et le social en fonction de l'humain ainsi retrouvé ».

Toute personne qui cherche les moyens de rétablir la qualité du milieu externe (environnement) afin que le milieu interne (liquides organiques) soit sain.

N.B. : La rançon du succès fait qu'à l'heure actuelle la naturopathie est mise « à toutes les sauces ».

Le praticien doit être clair et ne jamais créer la confusion avec la pratique médicale.
« Il n'est ni médecin, ni guérisseur, mais Hygiéniste ».

Statut en France ?

Loi française et Naturopathie : s'il est facile d'être en règle face à l'administration fiscale, il l'est beaucoup moins face au code de la santé publique. Le manque de loi fait, que tout Praticien de Santé Vitaliste peut exercer, s'il sait rester dans le cadre enseigné lors de la formation. Le P.S.V. ne fait pas de diagnostic, mais un bilan de vitalité et préconise l'usage de techniques naturelles, inutilisées par l'allopathie. Le P.S.V. affirme que l'organe malade est une victime, et agit sur l'ensemble du corps par une réforme de vie globale.

Pour ces raisons, le P.S.V. ne peut être et ne doit être comparé au médecin allopathe. A aucun moment, nous tombons sous le coup de l'exercice illégal de la médecine. Nous pouvons donc pratiquer notre art de la santé, sans aucune inquiétude.

Soulignons le projet de loi « Rapport COLLINS » pour la reconnaissance des médecines alternatives (dont la Naturopathie fait partie) accepté au Parlement Européen le 29 Mai 97 (valable sur un cursus de 1200h de cours effectif).

L'Ecole « Philippe DARGERE UNIVERS » est affiliée à « FENAVI », (Fédération Européenne de Naturopathie Vitaliste), et agréée par la Fédération Mondiale de Naturopathie.

Nos élèves sont automatiquement reliés à ces deux Fédérations.